Montmartre en Chansons par Kiss City

par Estelle Gueï sur le site kisscitymag.com

Chanteuse professionelle, Anne-Sophie Guerrier a créé les visites de Montmartre en Chansons pour (re)découvrir ce quartier bohème du XVIII ème arrondissement de Paris, de façon authentique, conviviale, généreuse et musicale !

L’Esprit village-Montmartre

Quartier mythique de Paris, Montmartre, niché niché du haut de sa butte offre un cadre bucolique, à l’esprit bobo, aux touristes et franciliens en quête d’authenticité et d’histoire. L’esprit village y est entretenu, les commerçants connaissent leurs habitués, les caféiers sont beaucoup moins stressés que dans d’autres arrondissements de la capitale et les gens flânent le nez au vent. À Montmartre, tout rappelle cet esprit bohème si cher à Dalida, qui réside rue d’Orchampt. Gainsbourg y fit ses débuts chez Madame Arthur et le plus ancien des cabarets de Paris, Le Lapin Agile, rue des Saules, ouvre ses portes au public en 1860. De grands noms du spectacle français y ont martelé le pavé et fait vibrer les murs de ce décor carte postale.

Ce goût des autres, la guide-interprète le tient peut-être de son parcours atypique : chanteuse professionnelle, elle a d’abord fait ses armes en chantant dans le métro, puis dans la rue lorsqu’elle a imaginé, il y a plus d’un an, cette visite de Montmartre en chansons : du Temps des cerises au Temps des fleurs. Pourtant, la jeune femme ne se destinait pas originellement à cette activité, comme elle le souligne avec humour : “J’ai fait une école de commerce, et puis une fois mon diplôme en poche, je suis allée chanter dans le métro !”

C’est son amour pour Montmartre, son quartier d’adoption, qui l’a poussé à lancer ses balades chantées. Elle relate l’histoire des chanteurs et chanteuses, passés par la butte, qui ont marqué la chanson française. Hors des sentiers battus, on arpentera les ruelles où l’on découvriras, par exemple, une adresse où a séjourné Claude François quelques années avant qu’il ne devienne l’idole des jeunes dans les années 1960 ; la maison de Dalida ; différents hôtels dans lesquelles a habité Édith Piaf, l’un avec Marcel Cerdan, un autre avec Louis Dupons, un dernier avec Yves MontandAnne-Sophie Guerrier se faufile avec aisance entre les passants, salue les commerçants et les habitués des terrasses des cafés, nous indique même lorsqu’on passe devant chez elle. Tout le monde l’applaudit lorsqu’elle se met à chanter, car elles entonnent des airs populaires avec une aisance déconcertante. Et quel coffre !

La visite permet également d’apprécier ce lieu d’émulation artistique et culturelle : on évolue de cabaret en cabaret — Chez ma cousine, Chez Patachou, Le Tire-Bouchon, Au Lapin Agile… — ces pépinières de talent qui ont vu naître Georges Brassens, Léo Ferré, Jacques Brel, Juliette Gréco et tant d’autres. Les touristes se plairont à découvrir un Montmartre plus intimiste, et il y a fort à parier que même un montmartrois aurait à apprendre des anecdotes d’Anne-Sophie Guerrier

Visites Montmartre en chansons tous les samedis de 14h15 à 16h15.
De fin mars à mi-novembre.
Réservations : montmartreenchansons.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close